OUSSOURI (fleuve)


OUSSOURI (fleuve)
OUSSOURI (fleuve)

OUSSOURI, fleuve

Né de la confluence de deux rivières, l’Oulakhe et la Daoubikhe — descendues de la chaîne de Sikhota-Aline dans l’Extrême-Orient sibérien —, l’Oussouri se jette dans le fleuve Amour, non loin de Khabarovsk, au terme d’un cours de 588 kilomètres (909 km avec l’Oulakhe) et draine un bassin de 187 000 kilomètres carrés. Une partie de son cours moyen sert de frontière entre la Russie et la Chine. La vallée de l’Oussouri s’épanouit en plaine, exception faite de quelques secteurs du cours moyen, légèrement encaissés à la traversée d’une diramation de la chaîne de Sikhota-Aline. Occupant un lit majeur fort ample, l’Oussouri se scinde en de nombreux bras enserrant des îles dont les berges instables donnent matière à contestation entre États riverains.

Les eaux de fonte des neiges fournissent au fleuve 28 p. 100 de son débit annuel et déterminent une première montée des eaux dès la fin du mois d’avril, le maximum d’écoulement se plaçant à la mi-juin. Une décrue fort prononcée se prolonge durant le mois de juillet et la plus grande partie du mois d’août. Le niveau des eaux s’élève à nouveau très vite au début de l’automne, lorsque s’installent les pluies de la mousson d’été; le deuxième maximum d’écoulement est presque aussi nettement marqué que le premier.

Le débit moyen de l’Oussouri, à l’embouchure, est de l’ordre de 70 kilomètres cubes par année et le fleuve connaît des crues fréquentes, qui provoquent de graves ravages dans toute sa vallée. Le 24 juillet 1950, l’Oussouri a roulé à Stepanovski jusqu’à 8 220 mètres cubes seconde, soit, pour un bassin versant de 22 500 kilomètres carrés, un module spécifique de 70,7 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin, le niveau des eaux ayant atteint 6,9 m au-dessus de l’étiage. Pris par les glaces de la mi-novembre à la mi-avril, l’Oussouri est navigable de la confluence de la rivière Iman jusqu’à son embouchure.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fleuve Amour — Amour (fleuve) 53° 06′ N 139° 48′ E / 53.1, 139.8 …   Wikipédia en Français

  • Oussouri — 48° 27′ 10″ N 135° 03′ 50″ E / 48.4528, 135.064 …   Wikipédia en Français

  • Amour (Fleuve) — 53° 06′ N 139° 48′ E / 53.1, 139.8 …   Wikipédia en Français

  • Amour (fleuve) — 53° 06′ N 139° 48′ E / 53.1, 139.8 …   Wikipédia en Français

  • AMOUR (fleuve) — Le fleuve Amour est le premier des organismes fluviaux de la Sibérie pour la longueur du cours (4 354 km), le quatrième pour la surface drainée (1 843 000 km2) et le débit moyen à l’embouchure (11 200 m3/s). Son bassin se partage entre la… …   Encyclopédie Universelle

  • Tumen (fleuve) — Pour les articles homonymes, voir Tumen. Tumen Caractéristiques Longueur …   Wikipédia en Français

  • Chilka (fleuve) — Chilka (rivière) Pour les articles homonymes, voir Chilka. Chilka Caractéristiques Longueur …   Wikipédia en Français

  • Zeïa (fleuve) — Zeïa (rivière) Pour les articles homonymes, voir Zeïa. Zeïa Caractéristiques Longueur …   Wikipédia en Français

  • Nikolai Mikhailovitch Prjevalski — Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski, aussi orthographié Przewalski, Przhevalsky ou Prjevalsky (en russe : Николай Михайлович Пржевальский), né le 31 mars (12 avril) 1839 à… …   Wikipédia en Français

  • Nikolai Mikhaylovich Przhevalsky — Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski, aussi orthographié Przewalski, Przhevalsky ou Prjevalsky (en russe : Николай Михайлович Пржевальский), né le 31 mars (12 avril) 1839 à… …   Wikipédia en Français